/ Cultures : Le manifeste pour l’outsider pop de HEY ! est-il politique ?

Le manifeste pour l’outsider pop de HEY ! est-il politique ?

L’art d’aujourd’hui déborde de son héritage pour aborder les rives du politique


Fulano /13 mai 2018   

Culture - Social


Depuis les années 1940, les dialogues entre les contre-cultures et la culture pop moderne ont généré une constellation mondiale de mouvements contemporains originaux : surrealisme pop, lowbrow et post lowbrow, bande dessinée, street art et graffiti, néo pop figuratif, tattoo art... et de déborder du seul "cadre artistique ".


HEY ! Modern art & pop culture



Depuis 2010, au sein de la revue HEY ! [1], Anne & Julien [2] recensent et donnent à voir ce qui pourrait être embarqué à bord d’un "train fantôme ", s’afficher fièrement à la "Foire du Trône " ou figurer dignement dans "un cabinet de curiosités"… [3]. Ils explorent le phénomène de l’Outsider pop, sous l’angle artistique et esthétique, vu comme une synthèse des nouveaux arts figuratifs pop contemporains, dans un monde qui l’est tout autant…


Nous ne sommes pas des « gens du moment » définis par une somme d’actes furtifs conjugués dans l’instant. Nous nous inscrivons dans un parcours durable, fait d’années d’expérimentations et de terrain. Nous nous situons à l’exact croisement de la culture savante et de la pop culture, là où se constate la réconciliation du savoir et de l’autodidacte, de l’intelligence populaire. Soutenir et propager est notre mission première, notre label, notre idéal, notre revendication poétique. Anne & Julien (2015)

HEY ! Le manifeste

Alors que "le monde de l’art contemporain ne cesse de croître", se définissant plus que jamais sur la base du marché et de ses transactions financières, [4], HEY ! opère une démonstration artistique à travers l’exploration de trois concepts (ou terrains), exposés dans un manifeste, qui définissent un mode d’action et une philosophie.

1- La mixité par le rassemblement

Vue ici non pas comme un principe hétérogène, mais au contraire comme un concept porteur de richesses. Ainsi, les liens et dialogues se construisent au-delà d’une catégorisation normative et académique pour mettre à jour des relations et des évidences fortes, outre le style ou l’époque. Le principe relève d’une vision et d’une conviction plus que d’une démarche théorique.



2- La résistance par l’imaginaire

Faire appel et confiance à l’imaginaire pour résister aux modes, aux normes, aux attentes, aux catégories et à l’institutionnel, au poids des choses et du temps. Faire de l’imaginaire une manière intime de rencontrer une communauté d’êtres proches au-delà d’une géographie et semblables dans leurs différences.



3- La valeur de la modernité ou l’action du moderne

La modernité se démarque du contemporain en ce qu’elle reste active et créatrice quelle que soit son époque. Cette approche est héritée des Lumières, qui appréhendèrent la question de la modernité comme une manière singulière de se tenir dans son temps et d’en explorer l’essence. Ainsi, il s’agit pour nous d’envisager la modernité comme une attitude plutôt que comme une période de l’histoire.



Chercher la modernité dans la réalité même

À la lecture de leur manifeste, en suivant le travail d’Anne & Julien et des artistes-créateurs qu’ils promeuvent, je ne sais si HEY ! se revendique ouvertement comme politique. Mais, leur démarche exploratrice, qui bouscule le "bon gout", et leur manifeste, qui s’inscrit dans une modernité subversive, invitent à l’envisager. Et leur réflexion peut alors être reliée à Marx écrivant à son père : "Peu à peu j’abandonnai l’idéalisme et j’en vins à chercher l’idée dans la réalité même " ou à Raoul Vaneigem revendiquant que : ceux qui parlent de révolution et de lutte de classes sans se référer explicitement à la vie quotidienne, sans comprendre ce qu’il y a de subversif dans l’amour et de positif dans le refus des contraintes, ceux-là ont dans la bouche un cadavre." [5].







PS :

Lire aussi : L’Art est mort… vive l’art outsider et modeste


[1Modern art & pop culture : https://www.heyheyhey.fr

[2Depuis presque 30 ans, leur habilité à dévoiler de nouveaux talents et à ouvrir des champs d’exploration ignorés jusque-là est remarquable.
Julien ou M.Djubaka dit M. Djub est également "l’oreille musicale" de France Inter où il construit une architecture sonore.

[3Selon une expression de Philippe Dagen, critique d’art, à propos de l’exposition Hey ! à la Halle Saint-Pierre en 2011 http://www.lemonde.fr/culture/article/2011/10/28/hey-au-dela-de-l-avant-garde_1595607_3246.html

[4Bilan Mondial du Marché de l’Art 2017 :
L’Art Contemporain mène la reprise générale du Marché : +5%
- Les ventes aux enchères atteignent 6,9Mrd$ sur le semestre 1
- Le prix des œuvres contemporaines progresse de +9,6%
- L’Art Contemporain pèse 15% du CA mondial, contre 3% en 2000
- Le taux d’invendus s’améliore par une baisse de 2% sur le S1 2016
source : artprice.com

[5In : Traité de savoir-vivre à l’usage des jeunes générations, Raoul Vaneigem, éd. Gallimard, 1967