/ Lectures : Syndicalistes et libertaires.

Syndicalistes et libertaires.

AutreFutur /12 mai 2013   

Réflexions - Autogestion - Culture


Une histoire de l’Union des travailleurs communistes libertaires (1974-1991)

En août 2012, Autre Futur publiait un article : "Grève et conflit à la fonderie Chenesseau. 1975-1978" , écrit par Théo Rival, militant à SUD et membre d’AL.
Son livre sur l’histoire de l’UTCL sort en juin aux éditions d’AL.
Présentation.


En 1976, un groupe de jeunes ouvriers est exclu de l’Organisation révolutionnaire anarchiste (ORA) et fonde l’Union des travailleurs communistes libertaires (UTCL).

Adeptes du syndicalisme d’action directe, ils se trouvent rapidement engagés dans la résistance au recentrage de la CFDT.

Alors que, durant les années 1980, le reflux des luttes sociales est fatal à une partie de l’extrême gauche, l’UTCL survit en liant son destin à cette gauche CFDT qui, fidèle à l’esprit de Mai 68, engendrera les syndicats SUD.

Des grandes grèves de 1974 à l’irruption des coordinations de grévistes en 1986, raconter l’histoire de l’UTCL, c’est avoir en toile de fond une tranche d’histoire du mouvement ouvrier.

Enquêtant sur l’UTCL, puisant dans des archives jusque-là confidentielles de la confédération CFDT, cette étude cherche à cerner le rôle qu’a joué ce courant révolutionnaire original, à la fois syndicaliste et libertaire.

On trouvera également, dans ces pages, quatre précieux compléments :

– une riche section iconographique sur l’ORA et l’UTCL ;

– la réédition du texte de bilan adopté en 1991 par l’UTCL, lors de son autodissolution ;

– un entretien inédit sur l’ORA, avec Patrice Spadoni et Thierry Renard ;

– un vaste entretien croisé avec douze anciennes et anciens militants de l’UTCL.