/ Solidarité : Non à l’esclavage, non à la répression antisyndicale !

Non à l’esclavage, non à la répression antisyndicale !

Appel à rassemblement<BR><BR>


Contribution /30 septembre 2012   

Solidarité


La direction de l’hôtel Concorde Opéra, 108 rue saint Lazare 75008 PARIS, groupe LOUVRE HÔTELS, appartenant au fonds d’investissement STARWOOD CAPITAL, a cru devoir sanctionner par des mises en garde en plein mois d’août 4 représentants CGT qui ont permis à une employée de maison éthiopienne, esclave d’une famille de DUBAI séjournant dans cet hôtel la première quinzaine du mois de juillet 2012, de s’évader de la chambre d’hôtels où elle était retenue et maltraitée par cette famille.

Notre syndicat CGT-HPE dénonce un tel acharnement de la direction de l’hôtel Concorde Opéra contre nos militants à qui il est reproché, notamment, d’être intervenus et d’avoir fait appel à l’association « femmes solidaires » et au « Comité contre l’esclavage moderne ».

Nous avons demandé à la direction de l’hôtel Concorde Opéra le retrait immédiat de ces sanctions qui constituent autant de discriminations à l’encontre de nos représentants.

La direction de cet hôtel qui fait partie de la chaine LOUVRE HOTELS nous a répondu par une fin de non recevoir.

Pour notre syndicat l’appât du gain ne doit pas tout justifier et les droits fondamentaux des êtres humains passent avant tout « business ».

C’est pourquoi le syndicat CGT-HPE appelle à un rassemblement devant l’hôtel Concorde Opéra le :

-  Mercredi 3 octobre 2012 à 12h
- devant l’hôtel Concorde Opéra,
- 108 rue saint Lazare, Métro Saint Lazare


Syndicat CGT des Hôtels de Prestige et Economiques