/ Cultures / Juste une Image : Frères de Classes

Frères de Classes

AutreFutur /10 janvier 2012   

Médias - Culture


C’est un documentaire de Christophe Cordier.
Le film, c’est une affiche épinglée sur une porte de chambre d’ado.
L’image : deux types qui se cravatent, l’un en uniforme, casqué, l’autre le tient par le col. Il y a de la douleur, de la haine, de la révolte.
 Lorsque Gourmelen, photographe à Ouest-France, prend le cliché ce 6 avril 1972 à Saint-Brieuc pour illustrer la dure grève du Joint Français, il ne sait pas qu’il vient d’immortaliser une image symbole, mythique, qui fera le tour du monde. Mais cette photo ne dit pas tout. Elle ne dit pas que les deux protagonistes, Guy et Jean-Yvon, sont amis d’enfance, qu’ils se sont connus sur les bancs de l’école et ont fait les 400 coups.



Dans le documentaire, on voit des CRS qui nous expliquent que, dans la compagnie qui chargea au Joint, il y en avait qui, un an auparavant, étaient à la chaine avec Guy et ses camarades. On y comprend que le père de Jean-Yvon avait fait partie d’une compagnie qui refusa de mater une grève à Marseille en 1959. Cette compagnie fut d’ailleurs dissoute.

Et si la vie n’était pas si blanche et si noire, bien carrée, bien polie, bien rassurante, quoi, mais tordue, au point de se retrouver l’un en face de l’autre, face à soi-même, face à un frère de classe…

Portfolio
  • Joint Français 1972