/ Cultures / Juste une Image : “Cuba Gráfica. Histoire de l’affiche cubaine”

“Cuba Gráfica. Histoire de l’affiche cubaine”

AutreFutur /21 janvier 2013   

Culture


L’histoire du peuple cubain se lit à travers ses images. Depuis plus d’un siècle, de l’époque de la domination espagnole à nos jours, les affiches jouent un rôle central dans la diffusion des idées et de la culture du pays.
Cuba Gráfica présente les chefs d’œuvres d’un patrimoine graphique resté jusqu’alors difficile d’accès. Ce livre, en préparation aux éditions l’Échappée, sortira en octobre 2013…

L’incroyable richesse de ces documents, résultats d’expérimentations originales a eu du mal à dépasser les frontières du pays et à se détacher de l’étiquette politique à laquelle on associe Cuba. En explorant les collections des institutions, des musées et des particuliers, on découvre que le graphisme cubain brille bien au-delà des années 1960 et 1970, âge d’or de l’affiche politique et culturelle. Ses racines nous plongent dans le style Art Nouveau du début des années 1900 avant d’engager une lente évolution marquée par l’influence américaine. Le style cubain en tant que tel émerge avec l’arrivée de la sérigraphie dans les années 1940. Cette technique d’impression manuelle ne quittera plus l’île, jusqu’à devenir un savoir faire et une tradition nationale revendiqués.

Après la Révolution et l’exceptionnelle production de ces années d’effervescence, les affichistes cubains obtiennent une renommée internationale. L’effondrement du bloc communiste plonge l’île dans un marasme économique profond. La période spéciale, comme l’appelle les Cubains, est une traversée du désert pour le pays et… pour le petit monde du graphisme.

Alors que l’on pensait l’art de l’affiche disparu, une nouvelle génération de graphistes émerge dans les années 1990. Encore méconnue, elle exerce dans une conjoncture économique et politique difficile, sans moyen de s’ouvrir au monde. Elle renoue pourtant avec cette tradition singulière qui a vu trop de ses protagonistes quitter le pays.

Cet ouvrage est le fruit d’une collaboration avec les meilleurs spécialistes cubains. Conçu et coordonné par Régis Léger, il est le résultat de quatre années de liens forts tissés avec les graphistes de toutes générations. Affiches et témoignages ont été récoltés minutieusement, non sans difficulté, afin d’offrir aux lecteurs la vision la mieux documentée et la plus complète d’un art au cœur d’un pays à la culture en constante ébullition.

Un livre de Régis Léger aux éditions l’Echappée
208 pages | 20 x 26 cm
30 euros | isbn 978-29158306-8-2
Parution : octobre 2013


PS :

Le visuel de ce livre a servi à annoncer une série de conférences donnée en novembre 2012 en France lors de la venue de trois graphistes cubains, Jorge Félix Rodriguez coordinateur du projet sur Cuba, Idania del Rio et Giselle Monzon.
_