/ Cultures / Juste une Image : Aux bombes de l’armée, des Syriens répondent par des bombes de (...)

Aux bombes de l’armée, des Syriens répondent par des bombes de peinture

Contribution /25 avril 2012   

Médias - Culture


Que ce soit en Tunisie ou en Egypte, depuis le début du printemps arabe, les graffitis ont permis aux jeunes révolutionnaires d’exprimer pacifiquement le rejet du pouvoir en place. Et désormais, ce sont les jeunes Syriens qui prennent le relais, avec beaucoup d’ingéniosité et parfois au péril de leur vie.


La "semaine des graffitis de la liberté" se tenait du 14 au 21 avril en Syrie, mais aussi dans tous les pays du monde arabe. Lancée sur les réseaux sociaux par un Syrien en exil en contact avec des activistes sur place, la campagne invitait tout le monde à participer, graffeurs ou pas. Les organisateurs ont même mis à la disposition des internautes des tutoriaux et des pochoirs à imprimer.

Plusieurs villes syriennes avaient déjà commencé à relever le défi. Des graffitis ont également vu le jour en Tunisie et en Palestine. Les organisateurs s’attendent à ce que d’autres pays rejoignent très prochainement le mouvement, notamment l’Egypte et le Liban, où certains graffeurs professionnels avaient déjà exprimé récemment et en peinture leur soutien au peuple syrien.





Lire la suite sur : http://observers.france24.com/fr/content/20120417-bombes-l%E2%80%99armee-syriens-repondent-bombes-peinture-semaine-mad-graffitis-libert%C3%A9-monde-arabe

Portfolio
  • Bachar al-Assad peint en Hitler au centre-ville de Tunis.
  • Graffitis au Golan.