/ Réflexions / Analyses : Antonio Negri et Michael Hardt, les mécanos de la Sociale

Antonio Negri et Michael Hardt, les mécanos de la Sociale

Pierre Bance /1er mars 2013   

Réflexions


Le monde vit une période de transition. Le capitalisme national industriel lié au salariat décline alors que se développe un nouveau capitalisme mondial fondé sur le travail cognitif et la précarité. Le pouvoir des États-nations s’affaiblit, le multilatéralisme a disparu et le coup d’État des États-Unis pour dominer la planète a échoué. Pendant ce temps, l’Empire se construit inexorablement tout en travaillant à sa perte.

(Texte de Pierre Bance, syndicaliste, journaliste indépendant.)

Dans ce monde en mutation, la multitude des singularités s’organise sans pouvoir dirigeant, lutte pour libérer le commun approprié et marchandisé par le capital, pour renverser l’Empire et imaginer un monde nouveau où la « démocratie absolue » remplacera la république de la propriété. Telle est la teneur des travaux de Michael Hardt et Antonio Negri. Autant dire que ceux qui aspirent à une convergence révolutionnaire ont là, matière à réflexion car, à leur manière, Hardt et Negri imaginent une convergence excentrique – l’oxymore pourrait leur plaire. Ce qui, peut-être, leur plaira moins, car ils conservent des traces du sectarisme marxiste de leur jeunesse, sera de dire que, parfois, ils font du syndicalisme révolutionnaire sans le savoir.

Une lecture militante pour faciliter l’accès à la somme des 1 500 pages de la trilogie : Empire (2000), Multitude (2004), Commun (2009, 2012 pour l’édition française), est ici proposée, en huit séquences, par Pierre Bance :
- Capitalisme cognitif et production biopolitique ;
- Penser le commun pour le communisme ;
- L’Empire, parfait biopouvoir ;
- La multitude, forge de la révolution ;
- Parallélisme syndicaliste révolutionnaire ;
- L’organisation multitudinaire ;
- Une transition à durée indéterminée ;
- Une contribution à la convergence.

Le texte est rédigé pour être lu sans être obligé de se reporter aux notes, lesquelles, pour une réflexion plus approfondie, donneront les références, des compléments et des approfondissements.


Trop long pour une lecture à l’écran, le texte est proposé au téléchargement. Il est libre de droits avec mention de l’auteur : Pierre Bance, et de la source : "autrefutur.net"

PDF - 614.2 ko
Antonio Negri et Michael Hardt, les mécanos de la Sociale





PS :

Pour d’autres lectures militantes : Alain Badiou, Daniel Bensaïd, Philippe Corcuff, John Holloway, Enesto Laclau et Chantal Mouffe, Jacques Rancière (www.autrefutur.net/_Pierre-Bance_).